0800 98 100

Appel anonyme et gratuit
Des spécialistes vous accompagnent
et vous soutiennent

Collaborations

Collaboration avec les Centres de prise en charge des victimes de violence sexuelle (CPVS)

SOS Viol collabore avec les CPVS depuis leur création par le gouvernement fédéral en 2016. Il s’agit d’un travail de réseau qui concerne la réorientation des personnes qui contactent le service et ce en fonction de la particularité de leur situation.
Cette collaboration est possible au vu des offres de service complémentaires de ces différentes structures d’accueil. En fonction de la réalité de la victime, du délai existant entre l’agression et la prise de contact, de son souhait de déposer plainte rapidement, de la nécessité d’une prise en charge médicale et/ou psychologique à long terme, chaque service accueille, prend en charge et oriente au mieux chaque personne.

 

Collaboration avec Croix-Rouge et les centres Fedasil

SOS Viol collabore avec Fedasil, Caritas et la Croix-Rouge et prend en charge des personnes en demande ou en recherche d’une aide spécifique par rapport à leur vécu de violence sexuelle.
Un travail de soutien et d’accompagnement des professionnels de ces centres confrontés à des situations difficiles est également assuré par le service.

 

Participation à la formation des intervenants des centres d’accueil pour demandeurs d’asile

SOS Viol réalise ponctuellement des formations à la demande du personnel ou de la direction des centres Fedasil, Croix-Rouge ou Caritas. Il s’agit d’organiser des sensibilisations ou des formations aux enjeux que pose la question des violences sexuelles dans les prises en charge d’un public spécifique.
SOS Viol participe aux midis de formation, les « Midis du Sjato », organisés par le Petit-Château à Bruxelles. L’idée est de former les travailleurs des centres Fedasil aux nombreuses questions complexes et difficiles de leur travail. La question de la violence sexuelle est souvent amenée dans ces échanges.
SOS Viol collabore également depuis 2018 à un projet de formation financé par le Fonds européen pour l’Asile, la Migration et l’Intégration (AMIF), et supervisé par le GAMS. L’objectif est de former le personnel des centres Fedasil et Croix-Rouge à l’accueil, au traitement et à l’orientation des victimes de violences, notamment de violences sexuelles.
Enfin, dans le cadre de ce même projet financé par AMIF, SOS Viol participe à la réalisation d’une fiche thématique reprenant des conseils et des informations concernant l’accueil des victimes de violences sexuelles dans la cadre des centres Fedasil et Croix-Rouge. Celle-ci vise à faciliter et fluidifier l’accueil et le soutien de ces personnes fragiles, mais aussi à aiguiller davantage les travailleurs de première ligne de ces centres.

 

Collaboration avec la Plateforme Citoyenne

SOS Viol collabore avec la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés et prend en charge des personnes en demande ou en recherche d’une aide spécifique par rapport à leur vécu de violences sexuelles.

Un travail de soutien et d’accompagnement des professionnels de ces centres confrontés à des situations difficiles est également assuré par le service.

 

Collaboration avec les services d’aide aux victimes de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Afin de faciliter les prises en charge selon le lieu de résidence des victimes, une procédure spécifique de réorientation vers les différents services d’aide aux victimes a été mise en place. Il est proposé à une victime qui le souhaite qu’un service d’aide aux victimes situé dans sa zone géographique puisse reprendre contact avec elle. Si cette procédure lui convient, un formulaire avec ses coordonnées, ainsi que son accord explicite pour les communiquer, est envoyé au service d’aide aux victimes compétent, qui assurera le suivi de la prise en charge.

 

Amnesty International

SOS Viol collabore avec Amnesty International francophone Belgique depuis le lancement de la campagne « Quand c’est non, c’est non » en 2014. Depuis, SOS Viol a participé à deux autres campagnes d’Amnesty : en avril 2018 sur le viol au travail et en mars 2020 sur la violence sexuelle chez les jeunes entre 15 et 25 ans.

En savoir plus sur le partenariat Amnesty International

Appel anonyme et gratuit.
Des spécialistes vous accompagnent et vous soutiennent.

ASBL SOSViol – Rue Coenraets 23 – 1060 Bruxelles – info@sosviol.be

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

Nous vous recontacterons dès que possible.

  • Décrivez votre situation s’il vous plait